Les différents types de squats

Le squat est un exercice de base de la musculation qui permet de développer les muscles quadriceps ainsi que les muscles fessiers. Il est accessible aux hommes et aux femmes. Il existe différentes variations du squat qui permettent de mettre l’accent sur certains muscles du corps (principalement le bas du corps, les abdos, … mais pas les bras). Si vous avez besoin de compléments, n’hésitez pas à solliciter un coach sportif plutôt que de prendre le risque de mal faire ces exercices.

Le Squat classique

Il s’agit du squat le plus connu et le plus pratiqué. C’est le squat de base. Pour vous y préparer, positionnez la barre sur les trapèzes. Attention à ne pas la déposer sur la nuque, vous risqueriez de vous blesser! Il est également important de bien garder la tête dans l’alignement de la colonne vertébrale. Poussez la poitrine vers l’avant tout en contractant vos abdominaux. Les pieds doivent être écartés d’environ de la largeur de vos épaules, et doivent être parallèles, avec les orteils légèrement vers l’extérieur. Il faut que les genoux pointent vers l’avant. Une fois que vous êtes bien positionné, accroupissez-vous sur une inspiration, tout en faisant sortir les fesses vers l’arrière. Faites attention à garder le dos bien droit tout au long de l’exercice! Lorsque les cuisses arrivent parallèles au sol, expirez en remontant. Pour cela, poussez sur vos pieds et sur vos cuisses, toujours en gardant le dos bien droit.

Ce type de squat est assez complet mais il va cependant muscler en priorité le bas du corps. Même s’il permet de muscler les abdominaux et les lombaires, il muscle en particulier les quadriceps et les fessiers.

Le Squat Sumo

Le Squat Sumo est une variation du squat classique (source). Il s’effectue de la même manière, à la différence que les jambes doivent être plus écartées que la largeur de vos épaules. De plus, dans cet exercice, orientez les pointes de pieds vers l’extérieur. Cela permet de mettre l’accent sur les muscles à l’intérieur des cuisses (les adducteurs). Si votre dos est fragile, il est préférable d’effectuer cette variation car elle permet de moins faire travailler le dos et donc de réduire le risque de blessures aux lombaires!

Le squat complet

Voici une autre variation du squat classique. Tout comme le squat sumo, le squat complet reprend le même mouvement que le squat classique. En revanche, c’est l’amplitude qui va changer dans cet exercice, car au lieu de descendre jusqu’à ce que les cuisses soient parallèles au sol, cet exercice consiste à descendre le plus bas possible, en fonction bien sûr de votre mobilité. De même que pour le squat classique, faites attention à garder votre dos bien droit.

Ce type de squat va permettre de muscler efficacement les fessiers, en plus des autres muscles du corps. En effet, comme son nom l’indique, l’amplitude de cet exercice fait de lui un exercice très complet!

Le front squat

À nouveau, ce type de squat est une variation du squat classique. Ce qui différencie le front squat du squat classique est la position de départ. En effet, dans le squat classique, la barre est positionnée sur les trapèzes, à l’arrière de la tête. Or, pour effectuer le front squat, il convient de positionner la barre à l’avant du corps, sur le haut des pectoraux et sur les deltoïdes antérieurs. Il suffit de tenir la barre avec les mains devant le corps, en pliant les coudes. Attention cependant, les coudes doivent être le plus haut possible pour éviter que la barre ne tombe en avant!

Cette variation de l’exercice permet de bien muscler les quadriceps, en plus des fessiers ! Le dos est également moins incliné que dans l’exercice du squat classique, ce qui réduit le risque de blessures! C’est un exercice parfait pour les personnes qui veulent muscler tout le corps !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.