Manger entre les repas : bonne ou mauvaise idée ?

ceinture de sudation

Pour la forme, mais aussi pour la santé, on voudrait apprendre à manger mieux. Un rééquilibrage alimentaire consiste à manger des aliments de qualité, mais aussi à savoir répartir les quantités. Il est conseillé de prendre trois repas principaux et entre eux, que faut-il faire ? Manger ou s’abstenir ?

Les trois repas fondamentaux

Vous devez l’avoir sûrement entendu, mais cela ne vous fera aucun mal de le voir à nouveau répéter. Pour être en bonne santé, le matin, il faut manger comme un roi. À midi, il faut déjeuner comme un prince et le soir, il faut dîner comme un pauvre.

Autrement dit, le repas le plus costaud de la journée doit être le petit déjeuner et la quantité devra et la variété devra diminuer au fur et à mesure de l’avancée du jour.

Grignoter - Manger entre les repas

Grignoter ou pas ?

On a toujours entendu dire que grignoter est la cause principale d’un surpoids. Il a donc été longtemps préconisé de ne prendre que les repas principaux. Cependant, les petites fringales ont souvent raison de nous et quand nous y cédons nous culpabilisons ce qui nous pousse à manger encore plus.

Pour rompre ce cercle infernal et vicieux, il est donc permis et même conseillé de se permettre un petit en cas le matin vers 10h et l’après-midi aux alentours de 16h30.

Cependant, en guise de goûter, il ne faut pas avaler tout et n’importe quoi !

Choix collation - Manger entre les repas

Les impératifs de la collation

Heureusement qu’on a la possibilité de choisir ce à quoi on va céder ! En effet, la condition sine qua non de la petite collation est qu’elle doit absolument nous faire plaisir. L’apport en calories ne devrait cependant pas excéder 200 calories. Il ne faut quand même pas exagérer !

Le deuxième critère est que le petit encas soit capable de nous rassasier sans pour autant être bourratif au point de perturber le prochain repas.

Dernière exigence, la collation devrait idéalement contenir des protéines, source d’énergie de longue durée. Elle peut aussi être riche en glucides pour son apport d’énergie rapide ou enfin contenir des fibres qui rassasient tout en étant faibles en gras, sucre et sel ajoutés.

Quelques idées de collation

Il faut combiner un aliment source de protéines et une autre source de glucides et de fibres pour constituer un en-cas idéal !

Vous avez alors le choix entre :

  • Des barres tendres de céréales de moins de 10 grammes de sucres
  • Des fruits et du cheddar
  • Des noix et fruits séchés
  • Un yaourt et un fruit
  • Des bâtons de légumes crus et du fromage

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.