Sport et santé : les huiles essentielles pour le confort des muscles et des articulations

Pratiquer un sport de manière régulière permet certes de maigrir, mais pas seulement. Les avantages de la pratique d’une activité sportive présentent de nombreux bienfaits sur la santé tant sur le plan physique que sur le plan psychique. Mais voilà, que cette pratique soit occasionnelle ou intensive, nul n’est à l’abri de traumas. Tendinite, claquage, déchirure ou encore crampe et courbature, le confort des muscles, mais aussi celui des articulations est indispensable. Quel que soit votre niveau, je vous conseille de prendre soin de votre métabolisme et de vos fonctions de circulation notamment. Comme pour moi, une bonne hygiène alimentaire est certes de circonstances et en marge, je recours également aux huiles essentielles pour sublimer l’effort physique et préserver, protéger mon corps tout en stimulant les ressources énergétiques et métaboliques de mon organisme. Gros plan sur les huiles essentielles lors de la pratique d’un sport. 

Les huiles essentielles pour optimiser la pratique sportive

En tant que sportif, je cherche à faire un effort musculaire, à me muscler, à drainer et à évacuer les toxines, mais aussi à réduire l’apparition de microtraumatismes. Les molécules aromatiques des huiles essentielles permettent alors de décontracter mes muscles, de les chauffer, de réduire l’inflammation, mais aussi de permettre aux articulations d’être plus souples et mobiles. 

L’huile essentielle d’immortelle par exemple aide à la récupération musculaire. Elle est incontournable pour préserver les tissus et prévenir les traumas. Elle s’utilise aussi bien avant l’effort intensif qu’après, pour faciliter la récupération. L’huile essentielle de gaulthérie facilite quant à elle, la circulation sanguine et chauffe le muscle. Ses propriétés anti-inflammatoires en font un allié pour diminuer les courbatures et pour augmenter la performance musculaire. Les huiles essentielles d’estragon et de romarin camphré sont également utilisées pour décontracter le muscle et favoriser la récupération après l’effort. Autre exemple, l’huile essentielle de poivre noir qui favorise le drainage musculaire. L’huile essentielle d’épinette noire, de pin sylvestre notamment sont parfaites pour prévenir les baisses de régime, mais aussi pour augmenter la guérison dans le cas d’une convalescence. 

Dans tous les cas, je conseille vivement de se rapprocher d’un aromathérapeute pour connaître l’huile essentielle la plus adaptée à sa condition et ses propres besoins. Ce dernier est également de bon conseil pour connaître le mode d’administration – voie orale ou cutanée – le plus adapté, la posologie à suivre, mais aussi pour connaître les conseils de prudence à prendre. En effet, certaines huiles essentielles sont photosensibilisantes à l’image du millepertuis et d’autres, sont contre-indiqués chez les personnes souffrant d’épilepsie, la femme enceinte et allaitante, mais aussi chez les enfants. Certaines personnes sous traitement médicamenteux doivent également rester prudentes. Toutes les huiles essentielles ne sont pas envisageables en cas de traitement anticoagulant par exemple, car elles fluidifient le sang. 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.