Comment gérer la poussée de fièvre d’un enfant la nuit ?

En général, lorsque votre enfant montre les signes d’une maladie, vous vous rendez au cabinet de votre médecin généraliste. Mais lorsque votre bambin se sent mal la nuit, impossible de voir votre médecin traitant rapidement. Il faut donc trouver d’autres solutions pour apaiser et soulager votre enfant, et vous apaiser et vous soulager vous-même ! Nous partageons avec vous deux pistes intéressantes dans cet article.

1. Le médecin de garde

Gardez bien une chose en tête : vous trouverez toujours le moyen de trouver un médecin à solliciter, même en pleine nuit. La vie ne marque pas de pause lorsque le soleil se couche, le personnel soignant non plus. 

Ce médecin peut se trouver dans votre ville, ou un peu plus loin, mais il se situera toujours dans votre région. Cela afin d’éviter des délais d’attente trop longs pour les patients en demande, et des trajets trop importants aux professionnels de santé. Nous vous conseillons de chercher un médecin de garde proche de chez vous avant d’en avoir besoin. Notez les coordonnées que vous trouverez pour gagner du temps et vous éviter du stress inutile en cas de besoin.

2. Adopter les bons gestes

D’abord, rassurez-vous, la fièvre de votre enfant ne veut pas dire qu’il a une maladie grave. C’est une réaction de son organisme à une « agression » extérieure, mais celle-ci peut être sans gravité. 

Pour aider votre enfant à passer au travers, assurez-vous que la température de sa chambre n’excède pas les 20°. Si cela est possible, retirez-lui quelques épaisseurs de vêtements. Cela aidera à abaisser la température de son corps. Ne le déshabillez pas totalement : il risquerait cette fois d’avoir froid et de se mettre à trembler. 

Veillez à ce que votre enfant ne se déshydrate pas. Donnez-lui à boire régulièrement : soit de l’eau fraîche, soit une boisson qui lui plaît, si l’eau a du mal à passer. 

En appliquant ces quelques bons gestes avant l’arrivée de votre médecin de garde, cette poussée de fièvre sera bientôt de l’histoire ancienne !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.