5 conseils pour retrouver la ligne

Si vous souhaitez perdre deux ou trois kilos pris pendant une période précise mais que votre poids est par ailleurs stable et adéquat, mon conseil est simple : réduisez l’apport calorique sur une courte période et cela sera suffisant. En revanche, si vous bataillez à perdre des kilos récalcitrants voir empoisonnants, la première chose à établir c’est que l’essentiel du travail est à faire dans votre tête !

#1 Travaillez le mental

Si vous voulez perdre du poids, que ce soit un peu ou beaucoup, il va falloir planifier puis réaliser une phase d’amaigrissement, une phase de stabilisation puis conserver ce nouveau poids. Vous avez dès lors deux possibilités : soit vous êtes au régime à vie (c’est-à-dire dans le contrôle), soit vous modifiez votre rapport à votre corps, à la nourriture et à l’activité physique. Il est évident que s’il suffisait de le vouloir pour maigrir, nous n’aurions même pas besoin d’en parler !

Donc commencez par travailler le mental. Chercher de l’inspiration, que ce soit des photos, des citations (ma préférée : « Quel que soit le problème la solution n’est pas dans le réfrigérateur » :D) ou des témoignages, participez à des forums… Il me semble indispensable de trouver le livre ou le documentaire qui va vous aider. Je vous conseille par exemple les livres Maigrir, c’est dans la tête du Dr Gérard Apfeldorfer et Maigrir sans régime du Dr Jean-Philippe Zermati. Soyons clairs, il va falloir apprendre à changer certaines habitudes et cela implique d’identifier les pensées et les émotions qui les génèrent.

#2 Approfondissez vos connaissances sur l’alimentation

Mais le cerveau, comme la nature, ayant horreur du vide, vous ne pourrez supprimer un comportement si vous n’en ajoutez pas d’abord un nouveau. Je vous conseille donc d’approfondir vos connaissances concernant votre alimentation, les besoins de votre organisme et les types d’aliments à votre disposition (notamment les aliments industriels). Pour débuter, les documentaires particulièrement inspirants Food Matters, Hungry for change et Fat, sick and nearly dead sont disponibles sur des plateformes type Netflix en version française.

Le réconfort et le plaisir qu’apportent les aliments ne proviennent pas seulement du moment où ils sont ingérés mais du confort, du bien-être et de l’énergie dont ils nous permettent de profiter. En vous renseignant par exemple sur les effets du sucre dans l’organisme vous comprendrez pourquoi la volonté échoue à refreiner vos pulsions de manger du chocolat. L’excès de sucre modifie la chimie du cerveau et la production hormonale, le besoin de sucre est réel pour rétablir l’équilibre. Mais comme pour le tabac, le déséquilibre et le besoin de sucre sont créés par la consommation de sucre, c’est un cercle vicieux. Les mécanismes vous poussant à commencer des aliments gras et salés sont du même ordre. En identifiant et en comprenant ces mécanismes vous cesserez d’en appeler en vain à votre volonté et de vous désoler d’échouer sur le long terme et vous développerez des stratégies de rééquilibrage.

#3 Equilibrez privation et récompense

C’est mon troisième conseil, tout au long de ce parcours, pensez équilibre et bien-être et pas privation. Vous vous faites un cadeau. Ce n’est pas seulement votre poids qui en bénéficiera mais votre énergie, votre peau, vos artères, vos organes… Lorsque vous avez envie de manger au-delà de votre faim, pensez à chaque fois à la brièveté de ce plaisir, une fois l’aliment avalé le plaisir est terminé et la culpabilité ou la torpeur surviennent. Alors que si vous ajustez votre repas à votre satiété, le plaisir d’un comportement sain et le bien-être que vous en ressentirez durera toute la journée.

#4 Créez de nouvelles habitudes de grignotages sains

C’est dans cette logique de plaisir et toujours guidés par le principe qu’il faut créer une nouvelle habitude pour en abandonner une ancienne que s’inscrit le quatrième conseil : prenez le temps de découvrir et de créer les recettes qui conviennent à vos goûts et à votre mode de vie. Il s’agit d’introduire les aliments qui vont vous apporter les vitamines et les nutriments dont votre organisme a besoin pour sortir du mode « gestion de crise ».

Si vous prenez l’habitude de grignoter une dizaine d’amandes en milieu de matinée, de manger un fruit dans l’après-midi, de passer au pain et aux céréales complètes, de débuter votre journée par un fuit coupé dans du fromage blanc avec un biscuit émietté dessus…vous verrez que votre appétence pour les aliments à « calories vides » (c’est-à-dire sans nutriments) diminuera spontanément et votre appétit s’ajustera à vos besoins.

Considérez votre alimentation comme le carburant de votre métabolisme, il s’agit d’un mécanisme complexe avec des besoins variés. Si vous vous assurez d’apporter à votre corps non seulement des protéines et du calcium mais chacune des vitamines, du fer, du potassium, des oméga 3, de l’iode…, vous verrez que le fait d’être mieux nourri réajustera naturellement votre poids.

#5 Soignez votre santé au global

Vous l’aurez compris, tout ce qui participe à votre bien-être et à un rapport pacifié avec votre corps vous aidera dans votre démarche ! Donc on pense global en s’assurant de dormir assez, on se bichonne en s’offrant hammam et gommage, en intégrant à ses rituels quotidiens le soin de sa peau après la douche et en étant coquet(te)s et soigné(e)s même si on ne se trouve pas (encore) au top ! De la patience et du bon sens et vous serez enfin débarrassé de ce problème. Testez pendant 3 semaines et vérifiez-le par vous-même !

Article proposé par Sebastien Lecat, Coach sportif à Nantes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.