Apprendre le surf quand on est un adulte

Apprendre à surfer est difficile, et c’est encore plus difficile quand on commence à un âge plus avancé. Bien que de nombreux surfeurs apprennent enfants, de plus en plus de gens prennent la décision de surfer plus tard dans la vie. Le surf vous aide à développer le cardio et la force tout en étant relativement facile sur les articulations et les tendons, c’est donc une excellente façon de rester actif à tout âge. Bien que les avantages du surf soient indéniables, il y a beaucoup de défis à surmonter pour s’adapter au style de vie du surf. Voici quelques conseils sérieux pour vous aider à apprendre à surfer à l’âge adulte.

Préparation

Le surf est un sport très physique, et pour les nouveaux venus dans l’eau, il peut être épuisant. Si vous vous lancez dans l’apprentissage du surf, pensez à vous mettre en forme à l’avance. Le renforcement de la force du haut du corps et la pratique régulière du cardio peuvent rendre la transition vers le surf beaucoup plus agréable. Le fait de pouvoir ramer avec aisance vous permettra de passer plus de temps à vous concentrer sur l’apprentissage des compétences spécifiques au surf. Passez un peu de temps à améliorer votre flexibilité – le surf est plein de mouvements, et c’est la clé de la prévention des blessures. Quand on est plus jeune, tout bouge un peu plus facilement, et il est facile de l’oublier à l’âge adulte. Prenez quelques cours de yoga ou passez quelques minutes le matin pour vous détendre et vous étirer. Vous serez surpris de la rapidité avec laquelle votre flexibilité s’améliore. Enfin, assurez-vous d’être à l’aise pour nager sur des distances raisonnables dans l’océan.

Connaître l’océan

Avant d’attraper une planche, assurez-vous d’avoir des connaissances de base sur l’océan. En vous renseignant sur les marées, les houles et les courants, vous aurez une vue d’ensemble du fonctionnement de votre nouvel environnement. Sachant qu’avec les changements de marée, cet environnement va lui aussi changer! Ces connaissances vous aideront à prendre les meilleures décisions possibles quant au moment et à l’endroit où surfer. Apprendre à surfer est déjà assez difficile, alors pourquoi ne pas contrôler autant de variables que possible ? Comprendre ce que fait l’océan vous aidera à rendre votre session aussi agréable que possible et, plus important encore, cela vous aidera à rester en sécurité.

Connaître ses limites

À moins que vous ne vouliez être secouru par un sauveteur, il vaut mieux respecter vos limites que de les repousser, surtout lorsque vous débutez. Il peut être difficile d’avaler sa fierté et de s’asseoir sur la plage, mais c’est une bien meilleure option que de se mettre en danger inutilement. L’océan est en fin de compte beaucoup plus puissant que n’importe lequel d’entre nous, et sans les compétences et l’expérience nécessaires, il est imprudent d’aller dans l’eau dans des conditions qui dépassent votre niveau de compétence. Vous pouvez être un danger pour vous-même et les autres. Il viendra un jour où vous pourrez vous pousser plus loin, mais pour l’instant, assurez-vous d’être réaliste avec votre niveau de compétence actuel. Le meilleur moyen pour apprendre les bases du surf et les règles de sécurité et de prendre quelques cours au sein d’une école de surf, beaucoup d’anciens profesionnels passionnés ont monté leur structure comme par exemple Thomas Joncour avec son école de surf à la Torche en Bretagne.

Soyez humble

Tout le monde doit commencer quelque part, et c’est normal. La plupart des surfeurs n’ont aucun problème avec les débutants hésitants, tant qu’ils connaissent leur place. Assurez-vous de choisir un endroit adapté aux débutants avant de pagayer et de céder la place à des surfeurs plus expérimentés, quel que soit leur âge. Peu importe qu’un surfeur soit âgé de 7 ans ; s’il est un surfeur plus avancé, il doit être traité comme tel. Mais tant que vous êtes poli et amical, vous ne devriez pas avoir de problèmes.

Parlez surfer

Le surf a sa propre langue. Pour s’adapter à votre scène surf locale, vous devez apprendre et comprendre au moins une terminologie de base spécifique au surf. Non, cela ne veut pas dire commencer à crier « gnarly » et « shaka » et autres clichés du surf. Cela signifie que, comme tout autre passe-temps ou sport, vous devriez apprendre à parler intelligemment du sujet. Apprenez les différences nuancées entre des choses comme « houle » et « vague ». Vous n’avez pas besoin de vous assommer avec tout le langage du surf, mais apprendre à parler correctement vous aidera à mieux communiquer dans l’eau. En fin de compte, être capable d’articuler correctement vos pensées vous aidera à gagner le respect des autres surfeurs et vous permettra d’apprendre à surfer. Écouter quelqu’un qui surfe bien pourrait vous donner quelques idées, mais seulement si vous savez de quoi ils parlent.

 

Soyez patient

L’apprentissage d’un nouveau sport prend du temps. Vous allez prendre les déferlantes, utiliser les mauvais mots et ramer au mauvais endroit. Et c’est comme ça que l’on apprend, après tout. Bien que ce ne soit pas toujours facile, la récompense du surf vaut les obstacles que vous rencontrez en cours de route. Le plus important est de ne pas se prendre trop au sérieux et de profiter de chaque instant.

Vous pouvez retrouver sur le site de la fédération les différentes écoles et clubs de surf en France

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.