Labioplastie : Tout ce que vous devez savoir sur cette chirurgie intime féminine

labioplastie

Avec les nombreux progrès technologiques mis en place dans le domaine de la chirurgie esthétique, la labioplastie (ou labiaplastie ou encore nymphoplastie) s’est véritablement imposée sur le marché. 

Il s’agit d’une opération de chirurgie intime qui concerne essentiellement les femmes ayant quelques complexes ou étant gênées par les « défauts » esthétiques des petites et des grandes lèvres vaginales. Dans certaines situations, cette opération est adoptée pour des raisons fonctionnelles et dans tous les cas, cette solution s’avère plutôt efficace. Alors, qu’est-ce que cela implique réellement ? Comment se passe cette intervention ? Quel budget faut-il prévoir ? Examinons immédiatement tout cela. 

Dans quels cas, est-il possible d’avoir recours à une labioplastie ? 

labioplastie-quand

Comme nous l’avons vu juste avant, cette chirurgie intime féminine permet de corriger la forme et/ou la taille des lèvres vaginales

Cela comprend deux types d’interventions : 

  • L’hypertrophie des lèvres : La chirurgie est pratiquée chez les femmes lorsque les lèvres vaginales sont trop épaisses. Cela peut être dû à une excroissance qui fait que les petites lèvres émergent en-dehors de la fente de la vulve et pour certaines femmes, cela les dérange visuellement à cause de la forme, de la couleur et/ou de l’apparence. Il peut aussi s’agir d’un souci d’asymétrie ou les petites lèvres sont de taille inégale. 
  • L’hypotrophie ou l’atrophie des lèvres : Cette chirurgie s’adresse aussi aux femmes qui ont des lèvres vaginales “trop petites” (auquel cas, il s’agit d’une hypotrophie) ou inexistantes (atrophie). Il est alors possible de leur redonner du volume. 

Quelles que soient les raisons (esthétique, désagréments au moment de s’habiller, inconfort pendant le sport ou les rapports sexuels) pour lesquelles les femmes peuvent être motivées par ce type d’opération, le chirurgien prendra toujours en charge ses patientes en fonction de l’ordre d’importance derrière cette prise de décision de leur part. 

Comment se passe l’intervention de labioplastie ?

Contrairement à ce que l’on pourrait croire au premier abord, cette opération se fait assez rapidement

Généralement, la labioplastie est faite sous anesthésie locale sans « nécessairement » exiger une hospitalisation et cela dure entre trente à quarante-cinq minutes. Néanmoins, cela va dépendre du type d’intervention. 

1. Une réduction des petites lèvres 

Lors de cette opération intime féminine, le chirurgien va enlever la couche superficielle de la muqueuse labiale tout en gardant la forme initiale des petites lèvres. Ce dernier peut opter pour deux méthodes, à savoir : 

  • Une nymphoplastie longitudinale : C’est habituellement pratiqué pour les cas où l’excès de peau est réparti sur toute la longueur de la lèvre. La technique de suture enfouie est utilisée pour ne pas laisser de cicatrice et elle sert aussi à retirer une grande quantité de lèvre en excès. 
  • Une nymphoplastie triangulaire : Cette méthode s’applique surtout lorsque l’excès cutané est localisé sur une zone précise. La cicatrice est quant à elle dissimulée dans les plis entre la petite et la grande lèvre. 

2. Une réduction des grandes lèvres 

Quand il s’agit d’une réduction des grandes lèvres trop épaisses par un excès de graisse, une petite liposuccion est pratiquée et quand cela touche un excès de peau, le chirurgien se charge simplement d’enlever l’excès cutané. 

3. Augmentation des petites et des grandes lèvres 

La labioplastie est une chirurgie intime féminine qui est aussi préconisée aux femmes ayant des lèvres vaginales trop petites ou inexistantes. 

Ainsi, un lipofilling est fait en prélevant un peu de graisse sur la patiente afin de redonner du volume aux lèvres vaginales. 

Toutes ces interventions servent essentiellement à aider les femmes qui se sentent complexées ou gênées dans leur intimité en leur permettant d’obtenir un regain de bien-être

Qu’en est-il des soins post-opératoires ? 

labioplastie-soins-operationjpg

Pendant une labioplastie, le chirurgien fait usage d’un fil résorbable pour suturer la plaie. 

Autrement dit, celles qui choisissent d’avoir recours à cette opération, n’auront pas à retourner chez le chirurgien plasticien pour retirer les points de suture. Par ailleurs, il faut savoir que lors d’une intervention de réduction des petites lèvres, il y a des soins spécifiques qui seront nécessaires les jours qui suivent l’intervention. 

À titre indicatif, durant les deux premières semaines, le port d’un protège-slip est conseillé ainsi qu’une douche (une à deux fois) par jour. Puis, il sera extrêmement important de faire attention à la toilette intime parce que les problèmes d’infections sont plus susceptibles de survenir. Après cette période, il est possible de reprendre ses activités habituelles. En revanche, bien que l’opération soit peu douloureuse, il faudra quand même éviter les rapports sexuels pour les quatre premières semaines de la convalescence. 

En termes de tenue, les jupes et les robes sont à privilégier pour une question de confort. 

Y a-t-il des inconvénients suite à cette intervention ? 

Il faut savoir qu’après une labioplastie, il y a de fortes probabilités que les petites lèvres soient un peu gonflées et sensibles. 

De même, puisque les lèvres vaginales contiennent plusieurs vaisseaux sanguins, il est tout à fait possible d’avoir des petits écoulements de sang qui se produisent de temps en temps (d’où la nécessité de porter un protège-slip). Puis, la position assise ainsi que les rapports sexuels peuvent être légèrement douloureux et c’est pourquoi il est conseillé d’attendre quatre semaines environ (pour les rapports intimes). 

Quels sont les résultats après une labioplastie ? 

Le résultat est visible juste après l’opération, mais il sera définitif après trois mois approximativement

En effet, après cette période, les lèvres vaginales auront retrouvé de la souplesse. De même, cette chirurgie intime féminine ne va pas à l’encontre de l’anatomie de la patiente. Le chirurgien va d’ailleurs éviter de faire des corrections exagérées. L’objectif est de maintenir un bord protecteur au niveau des petites lèvres protégeant ainsi l’orifice vaginal d’éventuelles infections. 

À quoi s’attendre en termes de prix lors d’une nymphoplastie ? 

Maintenant que vous connaissez tout de la labioplastie, il reste un dernier élément à prendre en compte et il s’agit bien évidemment du prix. 

C’est un point important à connaître dès le début, car cela vous permettra de prévoir votre budget à l’avance. Alors, pour ce type d’intervention, il faut habituellement compter entre 2 500 et 2 700 euros. Cela inclut l’anesthésie locale, mais aussi le séjour ambulatoire, mais après cela dépendra de la clinique. Puis, il faut aussi compter les frais de consultations du chirurgien qui peuvent être de 50 euros (minimum). 

Dans tous les cas, se renseigner auprès des bonnes institutions vous fournira toutes les informations nécessaires à ce sujet. 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.