Comment vous entraîner pour votre premier marathon ?

La phase de préparation est indispensable pour effectuer un marathon. Il faut être en parfaite condition physique et cela passe par l’adoption de bonnes habitudes. Pratiquer des exercices spécifiques et avoir une alimentation appropriée sont quelques impératifs à respecter. De plus, bénéficier de certains conseils avisés permet de connaitre la bonne marche à suivre.

Lire des astuces sur un site de running

La préparation d’un marathon passe par quelques actions clés à entreprendre. À l’image de ce qui est préconisé sur le site de RunActu, il est nécessaire de préparer un plan d’entraînement efficace. En réalité, il ne suffit pas de courir quelques kilomètres la veille pour juger être prêt pour un marathon.

Au contraire, il est nécessaire d’établir un programme d’entraînement adapté à son objectif. Cela doit se faire sur plusieurs mois à l’avance avec une certaine régularité tout en améliorant ses performances. Parallèlement, il faut s’intéresser au parcours du marathon. De cette façon, le candidat peut s’entraîner conformément à une mise en situation réelle.

Il choisira des terrains susceptibles de l’amener à donner le meilleur de lui-même. Sur un site de running, des informations relatives aux équipements requis pour un marathon sont disponibles. Il est important de se munir de vêtements de sport appropriés et surtout de chaussures confortables.

Un marathon peut durer des heures. Il convient alors de se mettre dans les conditions idéales pour avoir de bonnes performances. Il est préférable d’opter pour des tissus respirants pour le choix de la tenue de sport. Pour les chaussures, elles ne doivent pas être ni trop grandes, ni trop serrées pour apporter un total confort au coureur.

S’entraîner à l’endurance pour votre marathon

Le marathon est un sport d’endurance qui se déroule sur une longue distance. Arriver en tête de liste ou faire partie des premiers arrivants nécessite un travail en amont. Pour ce faire, il est indispensable de faire de la course à pied de façon régulière. En effet, garder la constance est l’un des défis majeurs de ce sport.

Pour construire une bonne endurance, il faut forcément s’entraîner continuellement. Il ne sert à rien de se donner à fond sur une certaine période et de relâcher par la suite. C’est la raison pour laquelle il est préférable de commencer avec de petites distances. Le corps s’adaptera peu à peu à ces efforts et il sera plus facile d’augmenter la cadence.

Au début de l’entraînement, il est recommandé de courir lentement à volonté. Cette manière de procéder est idéale pour améliorer son endurance fondamentale. Pour progresser avec l’entraînement, l’idéal est d’alterner les courses à pied lentes avec celles rapides. Ici, il est question de faire des fractionnés tout en évitant de se blesser.

Bien s'entraîner pour courir son premier marathon

Alimenter son corps correctement avant le jour du marathon

L’alimentation est un point capital pour réaliser une belle performance pour un marathon. Il faut surtout manger assez, car réduire ses apports nutritionnels peut induire de nombreux problèmes. Courir pendant l’entraînement requiert de l’énergie, laquelle est apportée à l’organisme par les aliments consommés.

Manger suffisamment évite tout risque de fatigue et de baisse de performances. À côté de cela, il est indispensable de bien composer ses assiettes. En effet, préparer un marathon, c’est surveiller son assiette. En général, consommer des glucides, de bonnes graisses et des protéines saines est déjà une bonne base.

La semaine précédant le marathon, procéder à une surcharge glucidique est le mieux à faire. Il s’agit tout simplement d’optimiser l’apport en glucides de son organisme. Aussi, il est préférable de limiter totalement la consommation des légumes crus ou encore des produits laitiers. Il convient aussi de s’hydrater très régulièrement.

Prendre soin de sa santé mentale pendant l’entraînement

En dehors de la préparation physique, il faut se préparer mentalement pour un marathon. Face au défi à relever, il arrive que l’on soit extrêmement stressé. Pour gérer ce stress, il faut avant tout se concentrer sur son souffle durant l’entraînement. Il est impératif de rester concentré sur ses objectifs. Pratiquer des exercices de visualisation peut être efficace.

Il suffit de se placer dans un endroit calme en position assise ou debout et de fermer les yeux. Le but est d’imaginer le déroulement et la finalité du marathon selon ses propres désirs. Il est possible d’entrevoir des pensées limitantes pendant cet exercice, mais il ne faut pas s’y attarder. L’exercice ne se fera que sur 5, voire 10 minutes par jour.

Conseils pour le jour de la course

Toute la préparation requise pour le marathon s’est déjà faite sur des semaines et même des mois à l’avance. Il n’est donc pas nécessaire de se tuer pour une dernière course avant l’heure du marathon. Il n’y pas de place pour l’innovation en ce qui concerne les équipements de sport. Utiliser une tenue et des chaussures auxquelles l’on est déjà habitué est plus approprié.

De même, il ne faut pas négliger son alimentation. Le petit déjeuner doit être pris au moins 3 heures avant l’heure de démarrage du marathon. Une assiette bien composée à cet effet doit contenir des glucides complexes, une portion de fruits et une boisson chaude. Durant la course, s’hydrater et vérifier régulièrement ses temps de passage permet de garder un bon rythme.

Pour participer à un marathon, une préparation physique et mentale est primordiale. La préparation physique consiste à travailler son endurance en exécutant un entraînement particulier. D’autre part, elle repose aussi sur de bonnes habitudes alimentaires. S’intéressant à la préparation mentale, elle se résume à la gestion du stress.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.