4 raisons de ne pas faire d’automédication

automédication

Un taux assez élevé de la population recourt à l’automédication de nos jours, à part ceux qui ne sont pas adeptes, mais qui l’ont fait au moins une fois inconsciemment. Pourtant, le corps médical le déconseille fortement, car malgré un aspect pratique, l’automédication présente de réels dangers pour le corps humain. En voici les principales raisons.

Vous ne connaissez pas réellement votre maladie

Certes, l’automédication intervient généralement lorsque le mal est bénin. À ce moment, le premier réflexe est de consulter les forums sur internet, recueillir divers avis, demander des conseils à ses proches.

Pourtant, ces derniers, et surtout pas vous, n’êtes ni médecins, ni pharmaciens. Les symptômes que vous présentez ont de grandes chances d’être mal interprétés, en conséquence de quoi, vous allez avalez le mauvais médicament.

Un autre danger vous guette également, un banal mal de tête ou une petite toux ou une allergie saisonnière peuvent parfois cacher des maladies beaucoup plus graves, alors attention.

Savez-vous ce que contient vraiment le médicament que vous allez avaler ?

Nous parlons ici des différents composants contenus dans le médicament. Quelle en est l’utilité diriez-vous ? C’est simple, certains médicaments sont contre indiqués pour certaines personnes ou dans certains cas, de par ces composants et leurs toxicités justement.

On a par exemple les médicaments qui ne peuvent pas être pris par des femmes enceintes, ou des personnes qui sont hypersensibles aux composants actifs. Il est important de savoir aussi, que beaucoup de médicaments ne peuvent pas être combinés.

medicament femme enceinte

Sans un avis médical, les effets produits par les médicaments pourront vous surprendre

En effet, certains médicaments peuvent parfois des effets indésirables, et cela pour diverses raisons. Premièrement, la nature du médicament elle-même. Par exemple les sirops pour la toux qui provoquent les somnolences.

En second lieu, il y a l’erreur au niveau de la posologie. Oui, un surdosage produira un effet grave pour l’organisme.

Il peut arriver aussi que par inadvertance, vous puissiez prendre un médicament dont la date d’expiration est dépassée. Un exemple, dans un état grippal, vous allez chercher dans la boite à pharmacie un médicament qui servi pour une tierce personne bien longtemps auparavant.

L’automédication peut mettre en difficulté le corps médical

Vous avez essayé de vous soigner tout seul, mais sans résultat, c’est à partir de cet échec que vous allez consulter. Ce que vous ne savez pas, c’est que vous couvez probablement une maladie grave diagnostiquée trop tard.

Par ailleurs, la prise de médicaments au hasard peut fausser des résultats d’analyses, donc votre médecin pourra passer à côté d’autres maladies. C’est d’ailleurs le pire de tous les cas probables, car cela ne fera qu’aggraver votre maladie, et même en créer d’autres.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.