Le profil de ceux qui ont besoin d’un appareil auditif

appareil auditif

Est-ce que vous demandez souvent à vos proches de répéter ce qu’ils viennent de dire ? Ou encore devez-vous constamment augmenter le volume de la télévision pour mieux entendre ?

Dans ce cas, vous avez peut-être un peu de mal à bien percevoir les sons. Il se pourrait même que vos proches l’aient remarqué et qu’ils vous l’ont dit. Mais, est-ce que cela veut pour autant dire que vous êtes en déficience auditive, et qu’il vous faut un appareil auditif pour y remédier ?

Cela pourrait effectivement être le cas ou cela pourrait tout simplement être dû à une infection ou un surplus de cérumen.

Alors, comment en être certain ? Examinons de plus près le profil d’une personne ayant besoin d’un appareil auditif dans cet article.

En tout premier lieu, qu’est-ce qu’une déficience auditive ?

Avant de voir le profil de la personne qui aura besoin d’un appareil auditif, il convient de comprendre d’abord ce qu’est une déficience auditive. Comme vous l’aurez compris, tout ceci est étroitement lié.

On dit qu’une personne souffre d’une légère défaillance auditive ou surdité lorsque celle-ci a perdu au moins 20 décibels. Lorsque la perte d’audition se situe entre 40 et 70 décibels, on parlera d’une déficience auditive moyenne, et bien entendu, au-delà de 70 décibels, il s’agira d’une perte d’audition sévère.

En réalité, à partir d’une perte d’audition de 40 décibels, on pourra dire qu’une personne souffre d’un handicap.

Ces quelques indications nous font déjà comprendre qu’une personne ayant besoin d’un appareil auditif aura forcément dû subir une perte d’audition d’au moins 20 décibels. D’ailleurs, pour en savoir plus sur ce type d’appareil, vous trouverez ce qu’il vous faut sur cette page.

profil appareil auditif

Le profil de la personne qui aura besoin d’un appareil auditif

Nous savons déjà qu’une personne souffrant d’une déficience auditive aura certainement besoin d’un appareil auditif.

Toutefois, ce qu’il faut aussi comprendre, c’est que les problèmes auditifs peuvent toucher beaucoup de monde, et bien sûr, différentes catégories de personnes seront concernées, en passant par les très jeunes aux plus “seniors”. Selon les statistiques, un Français sur dix serait atteint d’une insuffisance au niveau de l’ouïe.

Dans la plupart des cas, cela concerne les personnes âgées de 65 ans et plus.

Mais les personnes plus jeunes ne demeurent pas moins à l’abri de troubles auditifs. En effet, au cours d’une vie, n’importe qui peut être touché ! Tout comme le fait de mieux dormir est bénéfique pour la santé de l’humain, et cela, peu importe l’âge, le fait d’avoir une bonne capacité auditive a également une influence positive.

En effet, il a été cliniquement démontré qu’une perte d’audition pouvait avoir des conséquences plus ou moins graves sur la santé, et contribuer à la croissance de certaines pathologies.

Par ailleurs, le fait d’avoir une ouïe “parfaite” ne veut pas dire qu’il ne faut pas prendre soin de son audition.

Les troubles de l’audition chez les plus jeunes

De très jeunes personnes peuvent tout aussi bien subir des troubles de l’ouïe. Des bébés, des enfants, des adolescents ainsi que des jeunes adultes sont très souvent atteints. Dans certains cas, une mauvaise audition peut être provoquée par la pollution sonore pour les personnes qui travaillent notamment dans un milieu très bruyant ou dans les transports. Dans d’autres situations, une perte d’audition peut être tout simplement le résultat d’une écoute de musique trop forte.

C’est plus particulièrement le cas chez les jeunes personnes.

Néanmoins, toutes ces catégories de personnes peuvent avoir recours à un appareil auditif.

Les troubles auditifs chez les seniors

De manière générale, lorsqu’une personne prend de l’âge, certains des sens comme l’audition diminuent.

Ce n’est un secret pour personne. Globalement, les pertes d’audition liées à l’âge sont désignées par le terme presbyacousie. Cela se produit particulièrement au niveau des deux oreilles. Les personnes atteintes ne sont plus capables de percevoir les sons aigus.

Cette pathologie peut tout autant toucher des personnes de 30 ans, 40 ans et 60 ans.

Et si malheureusement, elle n’est pas réversible, elle peut néanmoins être “mieux” vécue avec un appareil auditif.

Les conséquences des troubles auditifs chez les jeunes et les seniors

Les troubles auditifs sont très contraignants pour les personnes qui en souffrent, qu’elles soient jeunes ou plus âgées.

Comme mentionné plus haut, les personnes seniors peuvent avoir d’autres troubles qui s’ajoutent à la perte de l’ouïe. Dans tous les cas, qu’il s’agisse d’une personne jeune ou pas, les problèmes d’audition peuvent causer de l’isolement forcé. Ce qui n’est bien évidemment ni bénéfique pour la santé physique ou mentale.

Beaucoup peuvent se sentir restreints par le fait de ne pas pouvoir bien se faire comprendre par leur entourage. Cela peut même provoquer un sentiment de gêne et de honte chez certains.

À la longue, du stress peut émerger, ce qui peut bien évidemment être calmé grâce à des pratiques comme le yoga ou la méditation. Toutefois, un grand isolement n’est jamais bénéfique pour qui que ce soit.

Par conséquent, un appareil auditif permet de grandement améliorer la qualité de vie de ces personnes-là, et de faciliter leurs interactions avec les autres.

L’appareil auditif : son fonctionnement pour les personnes qui en ont besoin

Jusqu’ici, c’est plutôt clair qu’un appareil auditif s’avère être une très bonne solution pour les personnes qui en ont besoin.

Il amplifie les sons et améliore la perception auditive. En général, les appareils auditifs ont tous des pièces similaires pour capter et communiquer les sons de l’environnement vers l’oreille d’une personne et les accroître. Dans la plupart des cas, un appareil auditif sera numérique ou doté d’une batterie.

Il y aura également trois éléments clés qui le composent dont :

  • Le microphone : Cela sert tout bonnement à capter les différents sons autour de la personne ;
  • Un amplificateur : Attaché à une puce informatique, son rôle est de convertir le son capté en un code numérique, qui sera ensuite analysé et adapté selon la perte d’audition de la personne. Cela fait aussi en sorte de s’ajuster aux besoins de la personne. Une fois, cela fait, le code sera cette fois-ci converti en ondes sonores afin de permettre une bonne compréhension des sons tout autour.
  • Un écouteur : Son fonctionnement est de tout simplement transmettre les ondes sonores de manière amplifiée.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.