Quels sports pratiquer pour limiter l’apparition d’hémorroïdes ?

sport pour hémorroides

Une personne sur trois risque de développer des hémorroïdes au cours de leur vie.  Elles sont généralement   dues  à la grossesse, la constipation ou l’action de lever des objets. Les hémorroïdes sont douloureuses et irritantes.  Evidemment, on peut les traiter mais elles peuvent revenir de nouveau, et parfois il est difficile de savoir quand est-ce qu’une nouvelle crise risque d’apparaitre.  Manger plus de fibres, l’augmentation de l’apport d’eau et l’exercice régulier est un moyen efficace de prévenir les hémorroïdes.

Les hémorroïdes, c’est quoi au juste ?

Les hémorroïdes sont en fait la dilatation anormale des veines du même nom  situées autour de l’anus ou à l’intérieur du rectum (la dernière section du gros intestin). Les symptômes comprennent le saignement pendant les selles, souvent remarqué par le sang rouge vif sur le papier toilette, ainsi que la douleur, les  démangeaisons ou le gonflement.

Les hémorroïdes sont liées à des situations qui déforment les veines dans la zone rectale ou anale comme s’asseoir sur la cuvette des toilettes pendant des périodes prolongées ou la constipation qui exerce une tension. D’autres causes communes comprennent la pression liée à la grossesse sur les veines rectales, et l’affaiblissement lié à l’âge des muscles et des tissus conjonctifs.

Passons à l’essentiel…

Si quelques activités causent une contrainte et peuvent aggraver les hémorroïdes (transport d’objets lourds), et bien l’exercice régulier est recommandé pour aider à guérir et empêcher des hémorroïdes. Marcher, courir de courtes ou longues distances, le vélo, le yoga etc… Prenez votre choix, mais choisissez un mode de vie actif!

Faire des randonnées

sport pour hémorroides

Parce que le tissu autour des hémorroïdes est enflammé et gonflé, il est important de choisir des activités à faible impact qui ne provoquent pas de frottement ou de tension.

Par conséquent, le jogging, le vélo, le saut à la corde, soulever du poids et l’aérobic ne sont pas les mieux adaptés. Par contre, la marche rapide en randonnée  est un excellent point de départ pour commencer le sport. Recherchez près de chez pour trouver de bons sentiers de randonnée.

Vous pourrez profiter de quelques beaux paysages et de l’air frais tout en faisant une séance d’entraînement complète. La randonnée utilisera des muscles différents de la marche et renforcera les quadriceps, les ischio-jambiers et les muscles fessiers.

L’augmentation du flux sanguin vers ces zones permettra également d’augmenter la circulation vers les vaisseaux rectaux et aidera à guérir ou à prévenir vos hémorroïdes.

Notre petite astuce : marchez assez vite pour faire monter le rythme cardiaque. La respiration doit être rythmée par les pas. Une fois échauffé, essayez de tenir une conversation avec votre partenaire de randonnée tout en gardant le même rythme de marche.

Le fitness

sport pour hémorroides

Tonifier vos muscles abdominaux et rectaux pour aider à prévenir les hémorroïdes irritantes. A l’aide d’exercices qui ciblent les régions du ventre et les muscles fessiers, vous saurez garder un transit intestinal régulier et normal.  Pendant que vous faites un Push-Up, par exemple, essayez de contracter  vos muscles abdominaux et maintenez pendant.

Vous pouvez également effectuer  des squats  en contractant les muscles dans vos fesses et en tenant la contraction pendant plusieurs secondes. Répétez ces exercices plusieurs fois. 30min par jour sont idéales.

Notre petite astuce : lorsque vous faites de l’exercice, ne négligez pas les vêtements appropriés. Portez des vêtements amples et confortables faits de fibres naturelles afin  d’éviter d’irriter les hémorroïdes.

Le Yoga

sport pour hémorroides

Certes, ce sport peut demander un certain temps d’adaptation avec la pratique quotidienne afin d’apprendre à maintenir l’équilibre dans les différentes positions mais les exercices de yoga qui se focalisent sur le ventre et les cuisses sont très excellents pour améliorer les flux sanguin dans les zones rectales et ainsi réduire l’apparition des hémorroïdes ou accélérerleur guérison.

Sarvanga Asanasou, par exemple, (position de la bougie) est effectuée  couché sur le dos. Le bassinet les  jambes bien droites doivent faire 90 degrés avec la colonne vertébrale. Garder la position  pendant  10 secondes puis ramenez lentement  les jambes vers le sol. Répétez 4 fois.

Cette position réduit, soulage les symptômes des hémorroïdes en diminuant les caillots dans les veines rectales.

Notre petite astuce : Le yoga est une doctrine qui regorge d’exercices alors n’hésitez pas à faire vos propres combinaisons de positions personnalisée.

Le Kegel

sport pour hémorroides

Le Kegel est un ensemble d’exercices très bénéfiques dans la prévention des hémorroïdes. Ils travaillent les  muscles du plancher pelvien et aident  à renforcer les muscles Pubococcygiens.

Pour effectuer un exercice Kegel, contractez les  muscles de la marge anale et maintenez la contraction pendant trois secondes. Répétez cinq fois. Pour compléter l’exercice, essayer d’effectuer trois ou quatre ensembles d’exercices de Kegel tout au long de la journée.

En développant les muscles du plancher pelvien, il est possible d’empêcher les hémorroïdes internes de devenir des hémorroïdes externes ou de  traiter les hémorroïdes existantes en augmentant la circulation à ce niveau.

Notre petite astuce : Si vous sentez la douleur dans votre abdomen ou au dos  après une séance d’exercices de Kegel, c’est un signe que vous ne les faites pas correctement. Rappelez-vous toujours que, même si vous contractez vos muscles du plancher pelvien,  les muscles de votre abdomen, le dos, les fesses et les côtés devraient rester  immobiles.

Quelques règles de sécurité pendant une crise hémorroïdaire

Si manger plus de fibres, boire plus de liquides et faire plus d’exercice ne sont pas suffisants pour avoir un bon transit et éviter la constipation, votre médecin peut recommander des anti hémorroïdaire. En outre, les agents apaisants ou analgésiques peuvent être conseillés pour aider à gérer l’inconfort et la douleur des hémorroïdes. Parfois, les hémorroïdes nécessitent des la chirurgie pour couper l’approvisionnement en sang, alors assurez-vous de leur suivi chez votre médecin en cas de persistance de la douleur ou des saignements.

Aussi, le sang dans les selles peut être un signe de quelque chose de plus grave, y compris le cancer, donc ne négligez pas ce symptôme et consultez systématiquement votre médecin.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.